PREVALIFE accompagne les PARTICULIERS

afin de consolider leur couverture et optimiser leur budget en assurance

Assurance Habitation

L’assurance habitation est obligatoire si vous êtes locataire d’un appartement ou d’une maison individuelle. Vous êtes responsable auprès du propriétaire des dommages que vous pourriez causer à l’appartement, à la maison ou à l’immeuble. Il faut que le propriétaire soit sûr d’être indemnisé en cas de dommage.
Attention cependant, si vous êtes locataire d’un appartement meublé ou si vous occupez un logement de fonction, vous n’êtes pas soumis à cette obligation. En revanche, le propriétaire n’est pas obligé de souscrire une assurance pour son habitation. Il est néanmoins conseillé aux propriétaires de souscrire, au moins, une assurance habitation incluant une garantie responsabilité civile, pour les dommages causés à des tiers.

  • Contrat destinés aux résidences principales jusqu’à 10 pièces principales pour les propriétaires, les copropriétaires ou les locataires (inhabitation inférieure à 60 jours par an).
  • Le capital mobilier peut atteindre jusqu’à 184 000 € suivant le nombre de pièces.
  • Ces contrats permettent également d’assurer les résidences secondaires ainsi que les résidences principales inhabitées plus de 60 jours par an.
  • Paiement mensuel possible

Contrats de Retraite

La retraite est un contrat d’assurance vie avec un choix multiple à sa sortie, en rente ou/et en capital.

Le montant de la retraite versée dépend des performances financières du contrat, du capital épargné et de l’âge de départ en retraite choisi. Elle concerne les salariés du secteur privé comme public, ainsi que leurs conjoints.

Ces contrats permettent aux travailleurs salariés d’épargner pour leur retraite en réalisant des économies d’impôt(PERP). En effet, les cotisations versées tous les ans sont déductibles des revenus jusqu’à un plafond qui a été modifié par la loi Fillon du 21 août 2003 et déterminé selon les revenu du foyer et le plafond annuel de la sécurité sociale (PASS), de l’année en cours.

La retraite est un contrat d’assurance vie avec un choix multiple à sa sortie, en rente ou/et en capital.

Le montant de la retraite versée dépend des performances financières du contrat, du capital épargné et de l’âge de départ en retraite choisi. Elle concerne les salariés du secteur privé comme public, ainsi que leurs conjoints.

Ces contrats permettent aux travailleurs salariés d’épargner pour leur retraite en réalisant des économies d’impôt(PERP). En effet, les cotisations versées tous les ans sont déductibles des revenus jusqu’à un plafond qui a été modifié par la loi Fillon du 21 août 2003 et déterminé selon les revenu du foyer et le plafond annuel de la sécurité sociale (PASS), de l’année en cours.

Assurance Automobile

La loi impose à tout automobiliste d’être assuré au titre de ce que l’on appelle communément la « responsabilité civile ». Cette assurance auto garantit l’indemnisation des dommages matériels et corporels qui pourraient être causés à des tiers par le conducteur de la voiture ou par ses passagers lors d’un accident. Un contrat d’assurance auto peut être limité à cette simple garantie, soit inclure d’autres garanties.

Contrats de Prévoyance

  • Garantie destinée à assurer un complément d’indemnisation au salarié ou indépendant en cas de maladie, d’invalidité, de décès.
  • Les évènements couverts par un contrat d’assurance prévoyance sont le décès et la perte d’autonomie(totale et irréversible).
  • Les contrats d’assurance prévoyance proposent leversement d’un capital ou d’une rente en garantie principale.
  • Certains contrats agrémentent leurs offres de garanties accessoires telles que l’assistance ou la protection juridique

Epargne et Assurance vie

Le Contrat d’assurance vie est un contrat à capital variable ou à prime unique régi par le Code des Assurances et soumis au régime fiscal de l’assurance vie.

Le Contrat d’assurance vie a pour objet la constitution d’un capital par des versements libres ou réguliers. A terme, ce capital peut être converti en rente, ce qui permet de se constituer une retraite. Le souscripteur du contrat acquiert automatiquement la qualité d’assuré et de bénéficiaire en cas de vie. En cas de décès avant terme, les capitaux sont versés au(x) bénéficiaire(s) de l’assurance vie désigné(s) dans le contrat.

Depuis le 1er juillet 2004, l’assureur doit fournir chaque année de façon systématique un certain nombre d’informations aux clients qui ont souscrit un Contrat d’assurance vie et dont le montant de l’épargne nette est égal ou supérieur à 2000 euros de capital. Ces informations concernent notamment le rendement garanti et la participation aux bénéfices. En dessous de 2000 euros d’épargne, l’assuré doit effectuer une demande auprès de l’assureur afin d’obtenir ces informations.

Complémentaire Santé

Une Complémentaire santé est un contrat, une convention, garantissant le remboursement des frais de santé en cas de maladie, d’accident ou de maternité, en complément des remboursements de la Sécurité Sociale.

Les complémentaires santés peuvent être proposées par trois types d’organismes différents relevant de 3 règlementations différentes :

  • Les Compagnies d’assurances relevant du Code des Assurances ;
  • Les Mutuelles relevant du Code de la Mutualité ;
  • Les Institutions de prévoyance relevant du Code de la Sécurité Sociale.

A l’origine, ces règlementations comprenaient des différences sensibles influant directement sur le fonctionnement des contrats :

  • Les contrats des Compagnies d’Assurances étaient soumis à une taxe de 7% dont étaient exonérées ceux des Mutuelles ou des Institutions de prévoyance.
  • Les mutuelles et les institutions de prévoyance n’avaient pas le droit d’interroger les candidats à l’assurance sur leur état de santé.
  • Les compagnies d’assurances pouvaient résilier les contrats des assurés ou augmenter leurs tarifs individuellement si elles estimaient qu’ils leur coutaient trop cher.

Aujourd’hui ces différences n’existent plus :

  • Les compagnies d’assurances n’ont plus le droit de résilier les contrats des assurés ou d’augmenter individuellement leurs cotisations.
  • L’exonération de la taxe de 7% est étendue aux compagnies d’assurances si elles renoncent à interroger les candidats à l’assurance sur leur état de santé.

Centralisez vos contrats d'assurance
Bénéficiez d'un accompagnement au quotidien
Faites des économies
Soyez certain d'avoir d'une bonne couverture
...